Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Accell (Sparta, Batavus…), un bel exemple d’action dynamisée par le Covid-19

Avec le confinement et la crise sanitaire, nombre d’entre nous se sont tournés vers le vélo, pour profiter d’un moment de détente bien nécessaire ou, de manière plus pragmatique, pour éviter tout risque de contamination lié, notamment, à l’usage des transports en commun.

Boom de la demande de vélos

Conséquence directe de ce nouveau contexte : la demande pour les vélos, électriques ou pas, qui surfait déjà sur un trend haussier avant la crise sanitaire, s’est encore accrue. Ceci sans tenir compte d’un marché de la seconde main et de la pièce détachée très dynamique. Tout profit pour des entreprises comme le groupe néerlandais Accell. Le leader du marché européen des vélos électriques et deuxième en termes de pièces et accessoires pour vélo a en effet vu son chiffre d’affaires décoller depuis le confinement de mars.

Accell réunit sous un même toit une large gamme de marques européennes de premier plan : Haibike, Winora, Ghost, Batavus, Koga, Lapierre, Raleigh, Sparta, Babboe et Carqon. Le groupe est aussi présent pour les pièces et accessoires de vélo via sous le label XLC.

Accell qui emploie environ 3.400 personnes dans 18 pays commercialise ses vélos et produits associés dans plus de 80 pays. En 2019, il a vendu environ 943.000 vélos et enregistré un chiffre d'affaires de plus de 1,1 milliard d'euros.

Croissance continue du chiffre d’affaires

Au premier semestre, le groupe Accell a enregistré une croissance des ventes de 4% par rapport à l’année dernière à 676,9 millions d’euros, malgré l'impact des blocages en mars et avril et les tensions sur les chaînes d’approvisionnement.

La progression des ventes est restée très forte de juillet à octobre, indique-t-on chez Accell, atteignant + 38% par rapport à la même période l'année dernière et portant la croissance des ventes depuis le début de l’année à 16%. Par conséquent, le groupe a relevé ses prévisions. Il s'attend désormais à un résultat d’exploitation pour 2020 supérieur à celui de l’année précédente (55 millions d’euros).

Malgré le report d’une partie des ventes non réalisées au premier semestre sur le second, le groupe reste positif pour le long terme. "La pandémie et le Green Deal de la Commission européenne ont poussé l'intérêt pour le cyclisme et l'utilisation du vélo comme solution à de nombreux problèmes urbains tels que l'obésité, la pollution et la congestion », explique-t-on chez Accell. « L’électrification, les investissements dans les infrastructures cyclables, les stimulus fiscaux et les subventions offrent de belles perspectives pour l'ensemble du marché du vélo dans les années à venir », poursuit-on.

Quid du dividende

Ces bons chiffres opérationnels pourraient-ils inciter Accell à reprendre le versement d’un dividende ? Celui-ci a en effet été mis entre parenthèses en mars, pour préserver les liquidités de l’entreprise face aux incertitudes de la crise sanitaire. Le groupe dont la capitalisation boursière tourne autour de 686 millions d’euros proposait alors le versement 30 centimes par action au titre de l’exercice 2019, soit un rendement de dividende de 1,17% par rapport au dernier cours de 25,65 euros (**).

Remarque : Le groupe amstellodamois a une politique de dividende stable, avec pour objectif de distribuer au moins 40% du bénéfice net. Historiquement, le pourcentage de versement de dividendes a été autour du niveau de 50%, signale l’entreprise.

Les analystes unanimes à l’achat

De leur côté, les analystes se focalisent plutôt sur le potentiel de progression de l’action. Les cinq experts qui suivent la valeur anticipent un cours moyen de 30,70 euros par action dans 12 mois, cela représente une plus-value de l'ordre de 20% par rapport au dernier cours de 25,65 euros (**). Ensemble, ils n’ont qu’un conseil : acheter l’action Accell (*).

Si l'action vous intéresse, n'hésitez pas à nous communiquer vos ordres au +32 (0) 2 533 22 40 ou via info@goldwasserexchange.be

(*) Sur base des analystes répertoriés par Bloomberg

(**) Cours de clôture du 19 novembre 2020