Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Du vert à Bruxelles pour terminer la semaine, Umicore et Ageas se distinguent, ING repart à la hausse

Tirés par ses membres historiques, le Bel 20 était orienté à la hausse (+0,68%) à la mi-séance au-dessus des 3.800 points. Plombé par sa chute hier, l’indice vedette de Bruxelles s'apprête à clôturer la semaine dans le rouge à -1%.

En soutien, le spécialiste du recyclage des batteries et des métaux Umicore s’inscrit en hausse de 2% au-dessus des 47 euros. Ce matin, on apprenait que la position vendeuse de Citadel Europe sur la valeur était passée sous le seuil de 0,50% du capital en date du 16 février. Umicore, acteur mondial de la technologie des matériaux, a communiqué la semaine dernière des résultats records au titre de l’année écoulée. Des résultats qui ont notamment séduit la banque d'investissement allemande Berenberg, dont les analystes en charge du dossier voient l'action atteindre les 56 euros à un horizon de 12 mois, contre 48 euros précédemment.

Ageas, qui compte parmi les valeurs belges préférées au sein de la communauté des analystes, gagnait elle aussi de l’ordre des 2% à 45,90 euros. Mardi prochain, le leader belge de l’assurance (numéro 1 en assurance-vie et numéro 2 en non-vie) est attendu au rapport avec ses résultats. Le marché espère en savoir plus sur le dividende, Ageas étant l’un des meilleurs payeurs à Bruxelles. Notons qu'en marge de la publication de ses derniers résultats trimestriels, le management avait confirmé ses prévisions bénéficiaires comprises entre 850 et 950 millions.

ING dans le trio de tête du jour à Bruxelles. L’action de la première banque des Pays-bas, répertoriée au sein du Bel 20, prenait elle aussi 2%, s’apprêtant à boucler la semaine sur un gain de plus de 6%, la valeur continuant de surfer sur ses résultats annuels publiés la semaine passée. Dans les grandes lignes, celui qui est aussi le premier groupe de services financiers du Benelux, a signé une performance supérieure aux attentes au dernier trimestre 2020 (bénéfice net de 727 millions d’euros), annonçant au passage le retour du dividende (0,12 euro par titre).

Note légèrement positive attendue à l'ouverture à Wall Street. Les principaux indices américains devraient ouvrir en hausse (+0,20% et 0,30% pour le Dow Jones et le Nasdaq). Les principales valeurs technologiques s'apprêtent à signer leur plus mauvaise performance hebdomadaire depuis longtemps, lestées notamment par Apple et Tesla.