Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Ce qu’il faut savoir avant de commencer la semaine

Goldwasser Exchange fait le point sur ce qu’il faut savoir pour commencer la semaine.

La pandémie recule enfin

En UK, le nombre de décès a baissé de 30%. Aux USA, les hospitalisations ont diminué de moitié et sont passées pour la première fois depuis novembre sous la barre des 60.000 cas. Un certain optimisme est de retour au niveau économique, comme l’indique la hausse du cours du pétrole et des matières premières. 200 millions de doses de vaccins ont été administrées à ce jour dans le monde.

La spéculation ne désarme pas

Elle est loin d’êre découragée par l’affaire GameStop et l’audition de Vlad Tenev, le patron de Robinhood, devant une commission du Congrès.  Le Bitcoin a atteint 55.101 dollars en clôture vendredi. Le cuivre est au plus haut depuis 9 ans. La semaine dernière, les Reddit-traders ont misé sur GameStop (toujours), AMC et Palantir Technologies. Apple et Tesla restent les titres les plus traités sur Robinhood mais Disney se classe désormais parmi les 5 premiers. Un certain nombre de spéculateurs ont délaissé Robinhood pour le site de trading chinois Webull.

L’indicateur de la semaine

On attend avec une certaine impatience l’annonce de l’indice des prix PCE aux Etats-Unis (26 février). Il s’agit de la principale mesure de l’inflation prise en compte par la FED. Le consensus des économistes pour le “Core PCE” (excluant les dépenses des ménages en alimentation et en énergie) est de 1,4%.  Un chiffre au dessus de 1,5% serait préoccupant. La semaine dernière, on a observé une tension sur le taux des Bons du Trésor à 10 ans. Celui-ci a atteint 1,34 vendredi en clotûre. En six mois, il a gagné 0,5%. En une semaine, 0,17%. Si le plan de relance de Biden (1,9 trillions) passe en force avant le 14 mars, la hausse des taux obligataires risque de se poursuivre, ce qui ne serait pas un bon signe pour les actions.

Les actions de la semaine

Du côté des Américaines, on attend les résultats de quelques high-flyers ayant marqué l’année 2020. Entre le 24 et le 26 février, ce sera le tour de Nvidia, Etsy, Nikola, Moderna et Airbnb. Nvidia, le fabricant de semi-conducteurs progammables et de cartes graphiques est une vedette du secteur. Il alimente les consoles et les serveurs de jeux vidéo mais aussi les data-centers. Il fait également tourner les bécanes des mineurs de crypto-devises. Le titre a gagné 100% en un an, ce qui limite sa marge de gains à court terme mais les analystes conseillent de l’acheter. Seul nuage à l’horizon, la fusion avec Arm Holding, un autre designer de puces, fait l’objet d’une action anti-trust.

Depuis son IPO en décembre, le titre Airbnb a gagné 40% dans un contexte touristique défavorable. Le ciel commençant à se dégager sur le front de la pandémie, les locations vont reprendre et Airbnb est bien positionné. Présent dans 220 pays et régions, son nom est universellement connu. N’occupant que 1% du marché des locations, sa marge de progression est importante. Les analystes restent prudents à court terme et conseillent plutôt de conserver le titre.

Etsy est une des success stories de 2020 avec un titre qui a progressé de 320% en un an. Elle est l’enseigne de référence dans le créneau des e-commerces spécialisés dans les produits artisanaux. Affichant un rapport prix/bénéfice de 120, les analystes l’estiment cher et le voient reculer en 2021. Ils sont cependant confiants sur le long terme.

A surveiller aussi, les résultats de firmes plus traditionnelles, notamment AXA (objectif médian des analystes: +20%), Suez, Veolia et Anheuser-Busch InBev.

Toute l'équipe de Goldwasser Exchange vous souhaite une bonne semaine