Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Ageas et son dividende attendus au tournant cette semaine

Le groupe belge d’assurance Ageas (actionnaire de contrôle d'AG Insurance) est attendu au rapport ce mercredi avec ses résultats annuels. Une bonne surprise concernant le dividende pourrait catalyser l’action.

A l’occasion de la publication de ses résultats annuels, le leader belge de l’assurance (numéro 1 en vie et numéro 2 en non-vie) sera notamment attendu au tournant en ce qui concerne sa politique de dividende ou plutôt le montant du coupon qui sera versé au titre de l’exercice écoulé.

Quoi de plus de normal sachant qu’Ageas est considérée à la bourse de Bruxelles, comme l’une des alternatives par excellence aux taux bas. 

Rappelons que l’assureur, qui tire 26% de ses revenus d’Asie et qui a encaissé 35,9 milliards d’euros de primes en 2019), fait partie de ces rares sociétés financières à avoir versé, envers et contre tous, l’entièreté du dividende prévu l’année passée.

De l’avis des analystes qui suivent le dossier, le matelas de liquidités confortable de l’assureur (qui se compte en milliards d’euros) de même que son ratio de solvabilité, devraient logiquement lui permettre de proposer un coupon inchangé, soit 2,65 euros par action au titre de 2020.

Cela correspondrait, compte tenu du cours en vigueur (46,15 euros), à un rendement brut sur dividende de 5,75%. Conjugué au lancement du programme de rachat d’actions propres annoncé l’été dernier, le return total dépasse les 7%.

Côté résultat, la direction disait tabler en novembre dernier sur un bénéfice annuel compris entre 850 et 950 millions (hors éléments exceptionnels), soit un peu moins que les 975 millions records générés en 2019.

Ageas n'a donc été que modérément impacté par la crise sanitaire, grâce aux marges générées par l’assurance non-vie, et singulièrement la branche auto (les accidents ont sensiblement diminué, la population confinée ayant moins eu recours à la voiture, causant moins d’accident).

L’effet positif de la pandémie sur la fréquence des dossiers non-vie devrait toutefois commencer à s’essouffler, avec un retour à la normal en ce début d’année.

Un potentiel limité pour l'action, vraiment ?

Valeur de rendement par excellence donc, Ageas affiche depuis le début d’année un gain de 4%. Sur un an, sa performance est toutefois ramenée à -8%.

En faisant un rapide tour d'horizon de la communauté des analystes, on observe qu'ils sont 11 à recommander d'acquérir l'action, cinq à conseiller de la conserver (pour ceux qui en ont) tandis que trois sont négatifs sur le dossier.

Si les analystes sont donc majoritairement positifs sur le titre, l’objectif de cours moyen à douze mois (46,45 euros) est quasi nul (*). Une bonne surprise ce mercredi pourrait toutefois changer la donne.

Rappelons qu’Ageas, c’est aussi investir indirectement dans l'un des plus beaux portefeuilles immobiliers du pays via AG Real Estate, active également en France et au Luxembourg.

Entreprise très créative, singulièrement sur le marché des partenariats public-privé (PPP), AG Real Estate possède notamment la moitié des parts du gestionnaire Interparking.

Si l'action AGEAS vous intéresse, n'hésitez pas à nous communiquer vos ordres au +32(0)2/533.22.40 ou via info@goldwasserexchange.be

(*) Source Bloomberg