Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Les cinq actions de l’indice OMX Stockholm 30 offrant le meilleur potentiel de hausse

Direction la Suède ce mercredi. Oblis a sélectionné cinq valeurs au sein de l’indice OMX Stockholm 30 affichant les plus belles marges de progression potentielle, sur base du consensus des analystes*.

Comme son nom le laisse supposer, l'OMX Stockholm 30 est l’indice boursier de référence de la bourse de Stockholm. Il regroupe les 30 entreprises dont les actions sont les plus échangées sur la place financière de la capitale suédoise.

1. Tele2 AB : un potentiel de 29%

En tête de notre classement, le groupe de services de télécommunications Tele2 AB affiche le potentiel de hausse le plus élevé de notre classement, soit 28,7% de plus-value possible en regard d’un cours moyen de 137,3 couronnes suédoises (+/- 13,63 euros) attendu d’ici douze mois par les analystes (*), contre un cours actuel (**) de 106,65 couronnes (+/- 10,59 euros). Ceux-ci sont aussi majoritairement "acheteurs" de l’action de l’entreprise suédoise, laquelle est aussi l’un des principaux opérateurs de son secteur en Europe. Lors de la publication de ses résultats annuels, il y a quelques jours, l’entreprise dont la capitalisation boursière avoisine 73,62 milliards de couronnes (7,3 milliards d’euros) a annoncé un renforcement des mesures de réduction de coûts, pour compenser la baisse des revenus de roaming en raison de la pandémie de coronavirus. Le groupe a également annoncé une hausse annuelle de 9% de son dividende à 6 couronnes (+/- 0,60 euro).

2. Swedish Match AB : un potentiel de 24%

Deuxième de notre sélection, Swedish Match AB devrait atteindre 758,17 couronnes d’ici douze mois selon les analystes (*), bon pour une plus-value potentielle de 24,41% sur base d’un cours actuel de 609,40 couronnes (+/- 60,49 euros). Ici aussi, les recommandations d’achat l’emportent clairement. Swedish Match est spécialisée dans la fabrication d’allumettes, de briquets et d’une large gamme de produits à base de tabac. La Scandinavie et les États-Unis sont ses principaux marchés. Le groupe à la capitalisation boursière de 94,66 milliards de couronnes (+/ 9,40 milliards d’euros) a fait savoir, lors de la présentation de ses résultats annuels, que ses sachets de nicotine Zyn avaient été un net moteur de croissance en 2020. Il compte cette année sur une nouvelle croissance de la vente ses produits "sans fumée".

3. AstraZeneca : un potentiel de 22%

AstraZeneca se hisse sur la troisième marche du podium. Le groupe issu de la fusion en avril 1999 du suédois Astra et du britannique Zeneca est en effet aussi coté à la Bourse de Stockholm. Les analystes qui sont clairement à l’achat sur le titre voient celui-ci atteindre 1022 couronnes (+/- 101,44 euros) d’ici un an. Si leurs prévisions se réalisent, les investisseurs encaisseraient une plus-value de 22,40% en regard d’un cours actuel de 835 couronnes (+/- 82,88 euros). Avec Pfizer/BioNtech et Moderna, AstraZeneca est l’une des entreprises pharmaceutiques à avoir développé un vaccin contre le Covid-19. Son traitement conçu en partenariat avec l’université d’Oxford fait l’objet de critiques en raison d’une efficacité moindre que ceux développés par ses concurrents. Des critiques régulièrement balayées par les spécialistes.

4. Volvo AB : un potentiel de 12%

Un cran plus bas dans notre classement, le fabricant de poids lourds Volvo AB offre actuellement une marge de progression de 12,20%, sur base d’un cours actuel de 213,30 couronnes (+/- 21,17 euros), pour atteindre d’ici un an les 239,32 couronnes (+/- 23,75 euros) anticipées par le consensus. Le groupe qui fabrique des camions, des bus et des engins de génie civil a été confronté l’année dernière à des défis sans précédent et à une fluctuation importante de la demande pour ses produits, en raison des conséquences économiques de la pandémie. Volvo AB dont la capitalisation boursière est proche des 440 milliards de couronnes (+/- 43,64 milliards d’euros) est prudent pour les mois à venir, tout en jugeant sa situation financière solide. La direction de la société propose de distribuer un dividende ordinaire de 6 couronnes (+/-0,60 euro) plus un dividende exceptionnel de 9 couronnes (+/- 0,89 euro), soit 15 couronnes (+/- 1,49 euro) au total, au titre de l’exercice 2020.

5. Nordea : un potentiel de 11%

La banque Nordea, première de la région nordique, ferme la marche de notre classement. Sur base d’un cours actuel de 76,12 couronnes (+/- 7,56 euros), elle offre en effet une marge potentielle de progression de 11%, pour parvenir à l’objectif de cours de 84,54 couronnes (+/- 8,39 euros) fixé par les analystes. L’exercice 2020 s’est soldé par un bénéfice annuel en hausse pour Nordea, grâce aux  efforts de réduction des coûts. Le groupe bancaire qui affiche une capitalisation boursière de 305 milliards de couronnes (+/- 30,26 milliards d’euros) s’est dit confiant pour concrétiser ses objectifs 2022. La récente hausse des rendements obligataires devrait l’aider à atteindre ses ambitions.

Si l'une de ces actions vous intéresse, n'hésitez pas à nous communiquer vos ordres d'achat au +32 (0) 2 533 22 40 ou via info@goldwasserexchange.be

Notes

(*) Sur base du consensus Bloomberg

(**) Cours de clôture du 23 février 2021