Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Etsy chute de 6% à l’approche de ses résultats, une opportunité d’achat?

En repli de plus de 6% à la clôture, Etsy comptait parmi les plus fortes baisses hier à la bourse de New York. La plateforme d’e-commerce, focalisée sur l’artisanat et le home made, est attendue au rapport jeudi soir en après-bourse.

La société, véritable succès story de l’année 2020, est d’autant plus attendue au tournant qu'elle doit justifier un cours de bourse multiplié par quatre en un an (55 à 206 dollars). En toile de fond, un business modèle qui a fait du détaillant online une valeur pandémique par excellence. 

Pas toujours connue du grand public, cette plateforme d’e-commerce permet aux (petits) artisans de vendre leurs produits. Environ 65 millions d’articles sont ainsi proposés en permanence, allant de la décoration pour la maison, à la mode en passant par les objets vintage. 

Etsy ne se veut donc pas un site de seconde main ou de vente de bien de consommation classique, mais se concentre exclusivement sur « l’unique ».

Très présent dans les pays anglo-saxons (Etats-Unis, Canada, Australie, Royaume-Uni...) mais aussi en Allemagne et en France, la firme de Brooklyn symbolise en quelque sorte les espoirs de tous ceux qui rêvent d’abandonner leur travail pour lancer une activité artisanale.

Relier les vendeurs créatifs aux acheteurs

Reliant les vendeurs créatifs aux consommateurs à la recherche d'articles uniques, la plateforme se démarque en facturant moins ses vendeurs comparativement aux plates-formes concurrentes bien connues... 

En outre, elle investit massivement pour aider ses vendeurs à prospérer. En 2016, elle lançait par exemple un service leur permettant de créer leurs propres sites Web pour 15 dollars par mois, de manière à personnaliser et différencier leurs marques.

Si la plate-forme connaissait déjà une forte croissance à l’époque pré-Covid, la crise sanitaire a boosté sa popularité, tandis que des particuliers ont transformé leur salon en véritable usine à masques en tout genre. En parallèle, l'écosystème Etsy a été capable de monétiser très rapidement ses utilisateurs.

Sur les neuf premiers mois de l’année, les revenus d’Etsy ont doublé à 6,6 milliards de dollars. Et à en croire la direction, il y a de la place pour la croissance, avec un marché mondial qui atteindrait 437 milliards de dollars d'ici 2023.

De bons indicateurs

Comme évoqué en introduction, Etsy a lâché plus de 6% hier soir à New York, au sein d’un Nasdaq teinté de rouge vif. Alors que la société communique demain soir ses résulats, les analystes tablent en moyenne sur des revenus en hausse de 88% au quatrième trimestre, période coïncidant avec la période des fêtes.

Le groupe devrait également en dire plus sur son activité du début d’année, dominée par la Saint-Valentin et son lot de cadeaux personnalisables à souhait.

A la mi-janvier, sur le blog officiel de la marque, Etsy faisait savoir à ce titre que les recherches de cartes pour la fête des amoureux avaient augmenté de 38%, signe que l'entreprise gagne des parts importantes de marché.

La plate-forme a également fait part d’une hausse de 1.183% des recherches pour les kits de cocktails à faire soi-même, un cadeau probablement populaire pendant les vacances, les bars et la vie nocturne étant généralement interdits.

Les recherches d'articles personnalisés pour animaux de compagnie ont augmenté de 85%, tandis que celles pour des « bath bombs », ces boules qui font pétiller le bain, ont bondi de 163%, une autre tendance probablement motivée par le fait de passer plus de temps à la maison.

Si l'action Etsy vous intéresse, n'hésitez pas à nous communiquer vos ordres d'achat au +32 (0) 2 533 22 40 ou via info@goldwasserexchange.be