Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Eramet 4,196% 2024: une obligation en euro disponible proche du pair

L'obligation Eramet d'une durée résiduelle de 3 ans semble s’être stabilisée sous le pair mais proche des 100% du nominal. En effet, les prix évoluent aux alentours de 99,5% depuis plusieurs jours maintenant, nettement au-dessus des 93,8% affichés à la mi-février.

Libellée par coupures de 100.000 euros, l'obligation peut ainsi être achetée à 99,53% du nominal, soit un rendement de 4,37% sur base d'une échéance fixée au 28 février 2024 et d'un coupon de 4,196%. La rémunération est donc plutôt généreuse, mais elle doit être mise en regard d'un risque sous-jacent important. Elle peut aussi s'expliquer par l'absence de notation de la part des grandes agences de rating.

Résultats bien accueillis

Dans un premier temps, la publication des résultats annuels 2020, le 16 février, a donné un coup de fouet aux prix observés sur le marché secondaire, comme l'illustre le graphique. La récente livrée des résultats trimestriels le 26 avril a ensuite conforté la consolidation des prix au niveau observé actuellement.

De l'avis des créanciers, le groupe métallurgique articulé autour de sa division "Mines et Métaux" (Manganèse, Nickel, Sables minéralisés) et de son unité "Alliage haute performance" (aciers à hautes performances, superalliages, alliages d’aluminium ou de titane...) s'en est donc plutôt bien tiré face à la crise sanitaire de 2020. La PDG  Christel Bories estime de son côté que son entreprise a fait preuve "d'une bonne résilience en 2020 grâce à une excellente performance opérationnelle et une forte génération de cash au second semestre".

Les premiers mois de 2021 incitent la PDG à l'optimisme. "Ce début d’année confirme notre trajectoire de transformation pour une croissance rentable", indique-t-elle dans le communiqué des derniers résultats trimestriels. "La forte dynamique de croissance de nos activités minières produit les résultats attendus: au 1er trimestre, nos performances opérationnelles continuent de progresser, dans un environnement de prix favorable. Notre chiffre d’affaires est en croissance significative par rapport à la même période de 2020 encore peu impactée par la pandémie."

Cession d'A&D

Eramet reste toutefois freiné par sa division "Alliages Haute Performance", laquelle continue d'être pénalisée par la morosité conjoncturelle dans le secteur aéronautique qui affecte notamment la filiale Aubert & Duval (A&D). La cession d'A&D qui reste toujours fortement impactée par la crise profonde du secteur aéronautique reste l’option privilégiée par le groupe à terme.

Au-delà de l’aéronautique, Eramet compte des clients dans les secteurs de la sidérurgie, l’aciérie inox, l’industrie des pigments, l’énergie et les nouvelles générations de batteries. Le groupe qui compte plus de 13.000 collaborateurs dans 20 pays a réalisé l’année dernière un chiffre d’affaires de plus de 3,5 milliards d’euros en 2020.

Négociée à la Bourse de Paris, l’entreprise affiche une capitalisation boursière de l’ordre de 1,6 milliard d’euros.