Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Objectif 30 euros pour Siemens Energy, introduite en Bourse il y a 6 mois

Le groupe allemand Siemens est organisé en quatre divisions : énergie, santé, industrie et bâtiment.

C’est la première entité, Siemens Energy, qui présente ce mercredi les résultats du 1er semestre de son exercice 2021. De son 1er semestre tout court puisque la division Energy de Siemens a fait son entrée en Bourse… il y a six mois, le 30 septembre dernier.

La chose a étonné beaucoup d’observateurs puisque l’énergie est un des piliers historiques du groupe Siemens. Cette division Energy est d’ailleurs un poids lourd à elle seule : 29 milliards de chiffre d’affaires en 2019 (estimation) et 90.000 emplois, soit 25 % environ de l’ensemble des effectifs du groupe allemand.

Cette introduction en Bourse était d’ailleurs la plus grosse réalisée l’an dernier en Europe, mais elle a eu lieu dans un contexte sanitaire et économique peu favorable qui, probablement, a pesé sur la valorisation de l’entreprise : 15,9 milliards d’euros alors qu’un consensus s’était établi autour 20 milliards d’euros, plus exactement dans la fourchette allant de 17 et de 24 milliards d’euros.

Déception donc, le cours d’ailleurs a chuté dans les premiers jours de sa cotation en Bourse de Francfort. Il a fallu un mois à cette action pour qu’elle reprenne des forces, mais son retour en grâce a été spectaculaire : fin janvier dernier, l’action avait gagné près 60 % par rapport à son prix d’entrée. Par la suite, le cours s’est effrité mais à l’heure actuelle il est toujours en hausse de 25 % par rapport à son prix de départ.

C’est dire si ces résultats semestriels sont attendus avec impatience. Certains observateurs estiment que l’action, qui cote actuellement aux alentours de 28 euros, pourrait sans problème atteindre, voire dépasser la barre des 30 euros comme elle l’a fait en janvier et en février derniers.