Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 9h à 17h30

Accès client

Soitec, le petit parmi les grands du marché des semi-conducteurs

Personne n’ignore qu’il y a une réelle pénurie sur le marché des semi-conducteurs. Or ces chips sont indispensables dans des produits aussi demandés que les véhicules, les smartphones, les PC, les antennes 5G ou les consoles de jeux – pour ne citer que ceux-là.

L’effet de cette pénurie sur le fonctionnement des chaînes de production, sur les chiffres d’affaires et les bénéfices de secteurs industriels aussi stratégiques que l’automobile, le matériel informatique ou la téléphonie est littéralement catastrophique. En cause ? La pandémie. Eh oui, on a vendu l’an passé des centaines de millions de PC (qui ne fonctionneraient pas sans semi-conducteurs) du fait de la généralisation du télétravail.

Même les leaders mondiaux du secteur, comme TSMC (Taïwan) ou Intel (Etats-Unis), n’ont pu suivre la demande, même en augmentant leurs cadences de production (TSMC construit d’ailleurs (au Texas) une usine géante pour augmenter son offre). Idem pour les autres grands noms du secteur comme Qualcomm et autres Nvidia, et chez nous, Melexis : tous font face à une demande qu’ils ne peuvent satisfaire pleinement Du coup, en Bourse, tous les regards se tournent vers ce secteur et on y découvre parfois de petites entreprises peu connues comme la française Soitec, qui publie ce mercredi les résultats de son exercice 2020-2021. 

Sur 5 ans, le cours de l’action est en hausse constante. Il a bien sûr accusé le coup début 2020, mais il s’est rapidement redressé et aujourd’hui il culmine tout près de son sommet sur 5 ans, atteint en février dernier.