Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 9h à 17h30

Accès client

Flughafen Zurich, un des meilleurs aéroports du monde

Les uns disent que les voyages en avion vont repartir comme avant, voire de plus belle. D’autres au contraire craignent que les gouvernements et les instances internationales comme l’Union européenne, soucieux de respecter leurs objectifs climatiques, en profitent pour freiner son (re)développement.

Il faut aussi compter avec la nouvelle concurrence du train, qui n’émet quasi pas de CO2, lui, sur les trajets courts à moyens. Le réseau de TGV continue à s’étendre et plusieurs compagnies de chemins de fer ont (re)lancé les trains de nuit. Tout cela génère une inquiétude pour les infrastructures, c’est-à-dire les aéroports, qui sont très coûteuses et dont l’impact est généralement très élevé sur leur environnement économique.

A lui seul, l’aéroport de Zurich (Flughafen Zurich) représente 16.000 emplois directs et quasi autant d’emplois indirects. On l’oublie parfois, mais la baisse de chiffre d’affaires dans un aéroport comme celui de Zurich est littéralement catastrophique : plus de 31 millions de passagers en 2019, 8 millions en 2020. Pourtant, le cours de l’action, s’il a bien sûr été affecté par la crise sanitaire début 2020, n’a finalement perdu que 36 % et depuis il repris une courageuse ascension, un peu irrégulière il est vrai, mais qui ne l’a pas empêché de revenir à quelque 17 % de son cours moyen de 2019.

Certains trouveront cela étonnant, mais cela montre que le marché croit au redéveloppement de cet aéroport qui, il est vrai, s’il n’est que le 15ème en Europe sur la base du nombre de nombre de passagers, a plusieurs fois été qualifié par les experts du secteur de meilleur aéroport de monde avec des challengers aussi prestigieux que Singapour ou Hong Kong.

Pour revenir à son niveau d’avant la crise – si elle arrive -, cette action doit gagner 17 %. Ce n’est pas impossible.