Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 9h à 17h30

Accès client

Voici les nouvelles obligations attendues

Oblis vous dévoile quelques-unes des opérations dans le pipeline du marché primaire obligataire. Certaines de celles-ci pourraient être bouclées assez rapidement. À noter que les obligations récemment émises sont reprises dans notre sélection.

JAGUAR LAND ROVER – Le fabricant de voitures de luxe Jaguar Land Rover a l’intention de boucler le placement d’emprunts en euro et en dollar. La souche en euro aurait une taille de 500 millions et une durée de sept ans. Celle libellée en dollar arriverait à échéance en 2029 et devrait permettre de récolter un montant de 500 millions. Le cash ainsi collecté permettra de renforcer la trésorerie et aider le groupe à passer le cap de la crise du coronavirus et le manque de semi-conducteurs qui affecte l’ensemble du secteur automobile.

WILLIAM MORRISON – La chaîne de supermarchés britannique William Morrison pourrait solliciter le marché obligataire, selon Bloomberg. L’opération s’inscrirait dans le cadre du financement de l’offre de rachat déposée par le groupe d’investissement Fortress Investment Group, d’un montant de 6,3 milliards de livres, soit 7,34 milliards d’euros.

MOTOR OIL HELLAS – La société spécialisée dans le raffinage et le commerce de pétrole devrait ajouter son nom à la liste des émetteurs corporate grecs ayant sollicité avec succès le marché, depuis la sortie de crise de la dette publique de la Grèce. Motor Oil Hellas espère en effet boucler l’émission d’un emprunt de 350 millions d’euros à rembourser au plus tard dans cinq ans.

AUTODIS – Le leader de la distribution indépendante de pièces détachées pour véhicules légers et poids lourds en Europe de l'ouest a récemment bouclé une série de rencontres avec les investisseurs. Celles-ci avaient pour but de présenter l’émission d’un emprunt d’une taille de 350 millions d’euros qu’Autodis s’engagerait à rembourser au plus en 2027, dans six ans. L’opération permettrait de refinancer une dette échéant en 2022 et de rembourser un prêt de l’État français.

PIZZA EXPRESS – Du côté du segment de la dette libellée en livre sterling, on notera que la chaîne britannique Pizza Express est inscrite au planning. Les informations disponibles font état de l’émission d’un emprunt d’une durée de cinq ans et d’une taille de 335 millions de livres sterling (+- 390 millions d’euros). Fondé en 1965, le groupe dispose désormais de 370 restaurants au Royaume-Uni et en Irlande et 80 sites à l'international.

Rendez-vous sur Oblis tout au long de la semaine, pour plus d’informations et de détails sur ces nouvelles obligations.