Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 9h à 17h30

Accès client

Bien orientée, l'obligation Mobilux Finance 4,25% 2028 (BUT) reste encore proche du pair

L’obligation émise au début de l’été par Mobilux Finance d’une durée de sept ans reste encore proche de son prix d’émission sur le marché secondaire. L’occasion pour ceux qui auraient raté le train du marché primaire de se rattraper à bon sur compte ?

Les derniers prix observés de cette obligation sur le marché secondaire (là où s’échange la dette déjà émise) tournent autour de 100,56%, de quoi tabler sur un rendement de 4,16% sur base d’une maturité égale au 15 juillet 2028 et d’un coupon de 4,25%. Assez logiquement, la rémunération plutôt généreuse se traduit en corollaire par un certain niveau de risque. Les ratings de cette souche obligataire sont là pour le souligner : "B3" chez Moody’s, "B" chez Standard & Poor’s et Fitch Ratings, dans la catégorie "High yield" à chaque fois.

Cet emprunt d’une taille de 500 millions d’euros et libellé par coupures de 100.000 a permis de refinancer une dette existante et de rémunérer les actionnaires du groupe d’ameublement BUT.

BUT, un leader français de l'équipement de la maison

Mobilux Finance est en effet une structure du groupe d’ameublement BUT, l'un des leaders de la distribution d'équipement de la maison (meubles, décoration et électroménager) en France.  Elle a été constituée dans le but d'émettre de la dette ou encore de refinancer des emprunts existants ou à des fins d’acquisitions.

De son côté, BUT est présent dans l’hexagone à travers un réseau d’un peu plus de 300 magasins. L’entreprise offre une sélection complète de meubles, d'électroménagers et de produits décoratifs, le tout complété par des services de financement et de garantie prolongée.

BUT est détenu par Mobilux, une société holding aux mains des fonds d’investissement Clayton, Dubilier & Rice (CD&R) et WM Holding, une compagnie liée au groupe germano-autrichien de meubles Lutz Group.

C’est aussi Mobilux qui a acquis durant l’été 2020 les magasins Conforama, détenus jusqu’alors par le groupe sud-africain Steinhoff. La cession de Conforama à Mobilux, maison mère de son concurrent BUT pour rappel, a donné naissance à un groupe représentant 460 magasins et pesant un chiffre d'affaires de 3,5 milliards d'euros.