Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 9h à 17h30

Accès client

Voici les nouvelles obligations attendues

Oblis vous dévoile quelques-unes des opérations dans le pipeline du marché primaire obligataire. Certaines de celles-ci pourraient être bouclées assez rapidement. À noter que les obligations récemment émises sont reprises dans notre sélection.

T-MOBILE NETHERLANDS - Le groupe de téléphonie mobile, leader sur son marché aux Pays-Bas, fait partie des candidats potentiels pour le marché primaire, selon Bloomberg. Les obligataires seraient ainsi mis à contribution pour refinancer l’opération de rachat de la compagnie néerlandaise par les fonds d'investissement Apax Partners et Warburg Pincus. Ceux-ci ont racheté la société au duo constitué de l’allemand Deutsche Telekom et du groupe suédois Tele2, pour 5,1 milliards d'euros.

ILIAD - Bloomberg estime également que la sortie de la bourse d’Iliad sera financée par de la dette à hauteur de 3,6 milliards d’euros. Aucun autre détail n’est disponible au stade actuel. Via sa holding HoldCo, l’homme d’affaires Xavier Niel, le fondateur d’Iliad a lancé fin juillet une offre d’achat sur les 30% du capital d’Iliad qu’il ne détient pas encore et ensuite retirer le groupe de la cote.

SOLENIS - Le rachat de Solenis, l’une des premières sociétés de spécialités chimiques au monde, par le fonds d’investissement californien Platinum Equity, pour 5,25 milliards de dollars, devrait donner lieu à l’émission de plusieurs emprunts obligataires. Des souches en dollar et euro devraient être émises, d’après Bloomberg.

PAPA JOHN’S INTERNATIONAL INC - Le roi de la pizza a annoncé la semaine dernière son intention d'offrir jusqu'à 400 millions de dollars d’obligations à échéance 2029. Aucun autre détail n’est disponible au stade actuel. Les fonds permettront au groupe de refinancer une série de crédits en cours. Papa John's Pizza est la troisième plus grosse chaîne de pizzas aux États-Unis après Pizza Hut et Domino's Pizza.

JAPAN AIRLINES - Quant à la compagnie aérienne japonaise Japan Airlines, elle cherche à lever 300 milliards de yens (2,7 milliards de dollars) pour lui permettre d’adoucir les conséquences de la baisse du trafic aérien en raison de la pandémie de Covid-19, ont déclaré des sources au quotidien Nikkei. Les fonds seront levés par le biais de prêts subordonnés et d'autres mesures de financement, ont précisé ces sources au journal japonais.

Rendez-vous sur Oblis tout au long de la semaine, pour plus d’informations sur ces nouvelles obligations.