Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 9h à 17h30

Accès client

La nouvelle obligation Foot Locker 4% disponible à l'achat sous le pair

En pleine vague d’acquisitions, Foot Locker est venu solliciter les investisseurs obligataires la semaine passée. Le détaillant américain d'articles de sport (une vingtaine de points de vente en Belgique) a levé 400 millions de dollars qu’il s’engage à rembourser dans huit ans.

Assortie d’une signature spéculative chez Standard & Poor’s (rating BB+), l’obligation fraîchement émise peut être achetée sous le pair à un cours indicatif de 99,85% du nominal, de quoi tabler sur un rendement annuel de 4%.

Si un communiqué d’entreprise souligne que les fonds levés financeront ses besoins généraux, ils conféreront également au géant US davantage de souplesse, lui qui a sorti son carnet de chèques cet été en marge du rachat de deux acteurs de la distribution de "sneakers".

Pour un montant de 750 millions de dollars, il a mis la main sur la chaîne WSS et ses centaine de points de vente principalement situés sur la côte ouest des Etats-Unis et axés sur une clientèle hispanique.

Pour 360 millions de plus, le groupe s’est également offert l’enseigne Atmos (39 magasins au Japon), notamment connue pour ses collaborations avec des marques comme Vans, Nike ou Dr. Martens.

Notons que celui qui commercialise les produits Nike, Reebook ou Puma et détient les enseignes Sidestep, Footaction et Champs Sports, pouvait compter sur une solide performance au second trimestre pour venir solliciter les investisseurs.

La firme basée à New York a bouclé la période sur un bénéfice net de 430 millions de dollars, en forte hausse en regard des 45 millions générés sur la même période un an plus tôt. Fait notoire, la marge brute a bondi à 35,1%, contre 25,9% un an plus tôt.

"Ce trimestre reflète de solides résultats pour les catégories chaussures femme et enfant, et une hausse de la demande au rayon vêtements et accessoires, qui se sont combinés avec une activité promotionnelle limitée", a souligné Richard Johnson, patron du groupe.

A la fin du premier semestre, Foot Loker pilotait 2.911 points de vente dans 27 pays. Ajoutons encore que le bilan pour les six premiers mois de l’année fait état d’une croissance de 36,1% des revenus à 4,4 milliards de dollars.