Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 9h à 17h30

Accès client

Les deux atouts de l’obligation Coty 4,75% 2026 en euro

L’obligation d’une durée résiduelle de cinq ans libellée en euro émis par Coty, du nom de ce spécialiste américain des cosmétiques, ne manque pas d’atouts pour séduire les investisseurs potentiels. Oblis fait le point.

L’emprunt est d’une part disponible à des prix proches du pair sur le marché secondaire. En effet, il y a moyen d’acheter cette obligation aux alentours de 100,11% du nominal, soit un rendement de 4,72% sur base d’une maturité égale au 15 avril 2026 et d’un coupon de 4,75%. Il faut toutefois accepter de supporter un certain niveau de risque puisque le rating chez Standard & Poor’s est actuellement de "B-", dans la catégorie "High yield" (spéculative).

D’autre part, le coupon de cette souche obligataire libellée par coupure de 100.000 euros a été versé récemment, à la mi-octobre. En corollaire, les intérêts courus à verser en cas d’achat sur le marché secondaire sont limités à moins de quinze jours. Précisons au passage que la rémunération est versée deux fois par an, en avril et en octobre, les créanciers percevant à chacune de ces échéances la moitié du taux de 4,75%.

Le niveau actuel des prix sur le marché secondaire contraste avec le plus bas atteint fin octobre de l’année dernière. Depuis lors, le groupe américain Coty a semble-t-il rassuré ses créanciers tant sur le plan opérationnel que sur le plan de son désendettement à l’occasion de la publication de ses résultats trimestriels en date 6 novembre 2020, et de ses résultats annuels le 26 août (exercice clôturé le 30 juin). Le spécialiste des cosmétiques a notamment souligné la vigueur continue de ses activités de commerce électronique.

Désendettement et simplification de la structure

Le prochain rendez-vous avec les investisseurs est fixé le 8 novembre. Coty devrait évoquer les progrès réalisés dans son double processus de désendettement et de simplification de la structure de son capital. Cette stratégie en deux axes s’appuie notamment sur l’augmentation attendue de la valeur de la marque de soins capillaires Wella. Cette dernière est logée dans une structure indépendante et détenue conjointement avec le fonds d’investissement KKR. Le groupe de cosmétiques a récemment annoncé dans un communiqué la vente d’une partie de ses parts (9%) à KKR en échange de participations dans certaines marques de cosmétiques du fonds américain.

"La valeur implicite de la participation restante d'environ 30,6 % de Coty dans Wella est d'environ 1,38 milliard de dollars, par rapport à la valeur comptable de 1,26 milliard de dollars de la participation de 40% au 30 juin 2021", a expliqué le groupe de cosmétique. "Notre participation restante dans Wella reste un actif financier essentiel. Elle devrait gagner encore plus de valeur au fil du temps", a-t-il précisé.

Parfums, cosmétiques, produits de soins...

Au-delà de sa participation dans Wella, le groupe s’articule autour de deux divisions, Coty Luxury et Coty Consumer. Coty Luxury se concentre sur les parfums de prestige et les soins de la peau tandis que Coty Consumer se concentre sur les produits cosmétiques, les soins du corps et les parfums destinés à toucher un large public.

Le portefeuille de produits inclut des marques illustres telles que Alexander McQueen, Burberry, Calvin Klein, Davidoff, Gucci, Hugo Boss, pour ne citer qu’elles.

Les produits de la société sont vendus dans plus de 150 pays à travers le monde, ce qui a permis à l’entreprise de générer environ 4,63 milliards de dollars de revenus annuels pour son dernier exercice comptable.

Coté à Wall Street, l’entreprise de cosmétiques affiche une capitalisation boursière de l’ordre de 6,5 milliards de dollars.