Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 9h à 17h30

Accès client

Baisse de régime pour l’obligation Uber Technologies 4,5% 2029 en dollar

L’emprunt Uber Technologies d’une durée résiduelle de huit ans est retombé de son sommet atteint début novembre. Ceci a le mérite de rendre les obligations du leader mondial de la réservation de voitures avec chauffeur (VTC) plus abordable pour de potentiels investisseurs.

Concrètement, l’obligation Uber Technologies 4,5% 2029 libellée par coupures de 2.000 dollars peut être achetée à 100,51% du nominal. En corollaire, l’investisseur peut compter sur un rendement de 4,42%. C’est un niveau appréciable, mais il faut aussi tenir compte du risque lié à cet emprunt puisque S&P le note "B-" dans la catégorie "High yield".

Bon à savoir: l’émetteur dispose d’une faculté de rachat par anticipation en août 2024 à 102,25% du nominal. Dans ce scénario, les détenteurs de l’obligation bénéficient d’une rémunération de 5,08%.

Moins-value sur Didi

Comment expliquer l’évolution récente du cours ? La réponse réside dans la publication des résultats trimestriels du groupe de VTC. Ceux-ci sont marqués notamment par des réservations records de 23,1 milliards de dollars (+57% sur un an), du jamais vu dans l’histoire de l’entreprise. Cette dernière établit par ailleurs un nouveau jalon en signant son premier excédent brut d’exploitation positif (à hauteur de 8 millions de dollars) depuis son introduction en bourse. Toutefois, l’investissement dans son homologue chinois Didi joue les trouble-fêtes et plombe les comptes, ce qui se traduit par une perte nette de 2,4 milliards de dollars sur les trois mois arrêtés au 30 septembre.

En effet, Uber Technologies explique cette perte principalement par une réduction de valeur de 2 milliards de dollars liée à la réévaluation de la participation dans Didi, le groupe chinois concurrent d’Uber et qui est désormais dans le viseur des autorités.

Début juillet, l'autorité chinoise de surveillance de la cybersécurité a ainsi indiqué que des investigations avaient révélé une "infraction grave de la réglementation en matière de collecte et d'utilisation des données personnelles" de la part de Didi. Suffisant pour que Pékin ordonne le retrait de l'application de services de VTC des boutiques en ligne, entraînant une chute du cours de l’action à Wall Street. Didi venait juste d’être introduite en bourse (le 30 juin)...

Plus de 28 milliards de voyages

Fondée en 2010 pour résoudre un problème simple ("Comment accéder à un trajet en appuyant sur un bouton ?"), l’entreprise totalise désormais plus de 28 milliards de voyages initiés à travers sa plateforme. Les courses d’Uber ont commencé à quatre roues, avant de se décliner en deux-roues, pour se diversifier dans les livraisons de fret à 18 roues… Avec l'application Uber, les clients peuvent choisir parmi différents types de courses pour aller où ils veulent dans plus de 10.000 villes et au départ et à partir de la plupart des grands aéroports.

L’année dernière, Uber a réalisé un chiffre d’affaires de 11,14 milliards de dollars, sur base des dernières données annuelles disponibles. Au 30 septembre 2021, le groupe de VTC recensait 109 millions d’utilisateurs actifs à travers ses différentes plateformes.