Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 9h à 17h30

Accès client

La roupie indienne en grande forme cette année

La roupie indienne, devise de la septième économie mondiale, affiche une très belle performance cette année face à la monnaie unique, en hausse de 7%. Un rebond qui intervient après plusieurs années de repli.

Alors que l’économie indienne affiche l’un des taux de croissance les plus dynamiques au monde, la roupie semble tirer profit des mesures prises par le gouvernement du Premier ministre Narendra Modi, visant à raviver l'investissement étranger et la consommation intérieure.

Ces dernières années, le gouvernement a notamment accéléré la réforme du secteur bancaire pour stimuler le crédit, et a procédé à une baisse de 30 à 22% de l'impôt sur les sociétés.

En parallèle, les perspectives ont de quoi donner confiance aux investisseurs. Si le pays de Gandhi a connu sa première récession depuis l’indépendance en 1947, les différentes prévisions laissent entrevoir 8 à 9% de croissance pour les années à venir.

Ceci pour autant que les résurgences épidémiques ne viennent gâcher la fête. A ce titre, l’agence Fitch Ratings soulignait dernièrement que le pays avait dépassé le milliard de doses de vaccin administré. Les recensions de cas de Covid-19 ont d’ailleurs chuté au plus bas depuis plus de 500 jours.

Selon certains cambistes, la vitalité de l’activité économique du géant asiatique pourrait pousser sa Banque centrale (la RBI) à relever ses taux. 

Une démarche potentiellement positive pour la devise locale, alors que l’inflation a atteint 4,50% en octobre. Celle-ci est notamment influencée par l’envolée des prix de l’énergie, pour un pays qui reste l’un des plus grands importateurs mondiaux de pétrole.

Neutralité carbone reportée à 2070

Avec 1,3 milliard d’habitants, l’Inde est sur le point de dépasser la Chine comme pays le plus peuplé du monde. Ce sont aussi des centaines de millions de personnes à sortir de la pauvreté.

Or, pour alimenter une économie en pleine expansion, la troisième puissance économique du continent a besoin d'énergie bon marché, et singulièrement de charbon qui produit environ 70% de son électricité, et dont la consommation a doublé en dix ans.

De quoi expliquer la frilosité des engagements pris par la délégation indienne lors de la COP 26 à Glasgow. L’Inde abrite pourtant 35 des 50 villes les plus polluées du monde, avec sa capitale New Delhi régulièrement plongée dans un brouillard toxique.

5,75% de rendement annuel en roupie

Comme il est d’usage avec les devises émergentes, l’investisseur qui souhaite se positionner sur des obligations en roupie indienne doit se tourner vers des émetteurs de très bonne qualité, par exemple des institutions internationales au rating AAA, la meilleure notation possible.

Parmi d’autres, notre sélection comprend l’obligation à maturité 2026 remboursable par l'Asian Development Bank, dont le rendement annuel à l’échéance pointe à 5,75%.

A noter: le paiement des coupons et le remboursement des obligations en roupie indienne sont toujours effectués en euro.