Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 9h à 17h30

Accès client

AT&T: une obligation sous le pair, en petite coupure, sans intérêt couru avec un rendement de 4%

Cours franchement sous le pair, petite coupure ou encore rating de qualité, l’obligation remboursable en 2027 par le colosse américain des télécoms AT&T a plus d’une corde à son arc pour séduire l’investisseur à la recherche de rendement pour son épargne.

Accessible au plus grand nombre puisque libellée par coupure de 2.000 dollars, l’obligation en question permet ainsi de tabler sur un rendement annuel à l’échéance de 4%, sur base d’un cours avoisinant les 93% du nominal.

Il s’agit d’une rémunération en ligne avec la qualité de crédit du géant américain, Standard & Poor’s accordant à sa dette senior non-sécurisée un rating de qualité « BBB », en catégorie Investment grade.

Notons encore que le coupon (semestriel) a été payé il y a quelques jours, de quoi limiter au maximum les intérêts courus lors de l’achat.

20 milliards de dollars de bénéfices

Côté opérationnel, AT&T a bouclé son dernier exerce annuel (2021) sur un chiffre d'affaires consolidé de 168,9 milliards de dollars, contre 171,8 milliards un an plus tôt. 

Un léger repli qui découle d'une baisse d'activité de la branche historique Business Wireline (téléphonie fixe) mais aussi de la cession de certaines activités. 

On pense à la vente du fournisseur par satellite DirectTV, en vue d’orienter les investissements dans la 5G et d'autres services sans fil.

L'ex American Telephone and Telegraph Company a par ailleurs boulé l’exercice sur un plantureux bénéfice de 20 milliards de dollars.

Assurément des chiffres dithyrambiques, à mettre en lien avec le statut d’AT&T, leader sur son marché domestique dans la ligne fixe, et numéro deux du marché mobile derrière Verizon.

On notera que l’opérateur a battu les attentes au premier trimestre de l'année en cours, avec notamment un nombre d'abonnés à la téléphonie mobile qui a progressé de 691.000 unités, contre 413.000 attendus par les analystes.

Rappelons qu’AT&T, c’est aussi la chaîne de télévision premium HBO et le service de streaming HBO Max qui compte pas loins de 100 millions d’abonnés.