Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 9h à 17h30

Accès client

Voici les nouvelles obligations attendues

Oblis vous dévoile quelques-unes des opérations dans le pipeline du marché primaire obligataire. Certaines de celles-ci pourraient être bouclées assez rapidement. À noter que les obligations récemment émises sont reprises dans notre sélection.

DUKE ENERGY - La société américaine spécialisée dans la production, le transport et la distribution d’électricité cherche à lever de 500 millions à un milliard d’euros sur le marché obligataire. L’opération serait ventilée en deux tranches, l’une à six ans, l’autre à douze ans. Duke Energy sert 8,2 millions de clients aux États-Unis et possède 50.000 mégawatts de capacité énergétique installée. L’entreprise est notée "Baa2" chez Moody’s et "BBB+" chez Standard & Poor’s, dans la catégorie "Investment grade".

MUTARES - La société holding allemande Mutares étudie la possibilité de solliciter les investisseurs, au détour d’un emprunt d’un montant de 175 millions d’euros maximum. Les autres conditions d’émission ne sont pas connues au stade actuel. Mutares compte utiliser le cash collecté pour rembourser son obligation arrivant à échéance en 2024 ou financer de nouvelles acquisitions d’entreprises (son cœur de métier).

SWEDISH EXPORT CREDIT CORP - La société d’État suédoise, qui fournit des crédits à l’exportation à moyen et long terme, est occupée à planifier l’émission d’un emprunt obligataire en euros. Sa taille serait comprise entre 500 millions et un milliard. Swedish Export Credit Corp est un émetteur plutôt solide, avec une note "AA+" chez Standard & Poor’s et un rating "Aa1" chez Moody’s, dans le compartiment  "Investment grade".

COVESTRO - Le groupe chimique allemand organise des rencontres avec des investisseurs en vue de présenter son cadre de financement répondant à des critères durables, selon des informations Bloomberg. A l’avenir, Covestro pourrait donc bien émettre des obligations "vertes" ou "Green bonds". Moody’s a récemment confirmé la note de la dette du groupe chimique à "Baa2", dans la catégorie "Investment grade".

TENDAM - L’entreprise textile espagnole derrière les marques Cortefiel, Women’secrets ou encore Springfield, pour ne citer qu’elles, veut améliorer son profil financier. Elle prépare à cet effet une émission obligataire pour refinancer 540 millions d’euros d’obligations arrivant à échéance en 2024, selon des informations de la presse espagnole. Cette dette a été émise dans le cadre de son rachat par ses deux actionnaires actuels, les fonds CVC et PAI.

Rendez-vous sur Oblis ces prochains jours, pour plus d’informations sur ces nouvelles obligations.