Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 9h à 17h30

Accès client

Focus sur Harley-Davidson et son obligation 3,05% 2027 par 2.000 dollars

Harley-Davidson Financial Services a fait le plein sur le marché primaire en début d’année, au détour d’un emprunt d’une durée de cinq ans. Depuis lors, l’obligation n’a pas vraiment fait d’étincelles sur le marché secondaire (cfr graphique).

Sous le pair

En effet, depuis son émission, les prix n’ont pas souvent dépassé 100% du nominal. Pour les investisseurs qui souhaitent détenir l’obligation jusqu’à son échéance, cela a finalement peu d’importance. Pour ceux qui, aujourd’hui, souhaitent se positionner sur le célèbre fabricant de motos, le niveau actuel des prix peut être une occasion à saisir, l’obligation pouvant être qualifiée de fiscalement attractive pour les investisseurs résidentiels belges.

Concrètement, il faut compter sur un prix de 90,99% du nominal pour acheter l’obligation Harley-Davidson Financial Services, soit un rendement de 5,28% sur base d’une maturité égale au 14 février 2027 et d’un coupon de 3,05%.

Les ratings de cette souche obligataire libellée par coupures de 2.000 dollars sont de "Baa3" chez Moody’s, "BBB-" chez Standard & Poor’s et "BBB+" chez Fitch Ratings. Autant de notes relevant de la catégorie "Investment grade".

Harley-Davidson Services est une structure du groupe Harley-Davidson. Elle a pour activité d’offrir une gamme complète d’options de financement et des produits et des services d’assurance pour les clients et les concessionnaires de la marque. Avec la Harley-Davidson Motor Company (conception, fabrication et vente de motos), elle forme le groupe éponyme.

Le "biker" à l’américaine

Fondé en 1903, dans un petit hangar de Milwaukee, dans le Wisconsin, par quatre jeunes hommes, le groupe est aujourd’hui devenu l’une des marques de moto les plus prisées au monde. Harley-Davidson, dont les motos symbolisent le "biker" à l’américaine, s’adresse aux motards, novices ou vrais "guerriers de la route expérimentés", avec l’ambition de rester la marque de moto la plus désirable au monde.

Le groupe a généré un chiffre d’affaires de 5,34 milliards de dollars l’année dernière pour un bénéfice net de 650 millions, selon les dernières données annuelles disponibles. Il a vendu 194.256 motos vendues à travers le monde, mais l’Amérique du Nord reste son principal marché avec un peu plus de 134.000 Harley-Davidson achetées.

A Wall Street, le groupe affiche une capitalisation boursière de l'ordre de 4,8 milliards de dollars.