Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 9h à 17h30

Accès client

Que retenir des premiers résultats d’entreprises belges?

Si la saison des résultats bat déjà son plein aux Etats-Unis, avec des géants comme Tesla, Bank of America ou Netflix qui ont ouvert leurs livres de compte aux investisseurs, les publications arrivent encore au compte de goutte à Bruxelles.

Barco de retour aux avants-plans

Si le groupe immobilier Wereldhave Belgium a publié ses résultats la semaine passée, c'est surtout Barco qui a retenu l’attention des investisseurs, en marge d’un bilan semestriel qualifié de solide par les suiveurs du dossier, tandis que le groupe courtraisien a revu à la hausse ses prévisions annuelles.

Celui qui propose des solutions de visualisation au secteur du divertissement (écran de cinéma, concerts et événements en direct…), aux entreprises (salles de réunion, salles de contrôle, espaces professionnels…) et au secteur de la santé (radiologie, salles d'opération, écrans médicaux…) a bouclé les six premiers mois de l'année sur un chiffre d’affaires de 473 millions d’euros, en hausse de 29% sur un an et au-dessus des attentes.

Les commandes ont augmenté de 9% à 509 millions d’euros tandis que le carnet de commandes pointait à un record de 538 millions d’euros, en hausse de 146 millions d’euros par rapport au premier semestre de 2021 et de 51 millions d’euros sur six mois.

"Grâce à la forte demande pour nos solutions et produits, les ventes ont dépassé les niveaux pré-pandémiques au second trimestre", s’est réjouit la direction, qui table sur une hausse de 25% de ses revenus cette année.

On rappellera que Barco sort de deux années difficiles marquées par une crise sanitaire qui a plombé l’activité de plusieurs secteurs finaux de l’entreprise. La chute du cours de l’action qui en avait découlé avait d’ailleurs bouté Barco hors du Bel20.

En réaction à ces résultats, plusieurs maisons de courtages ont revu à la hausse leur objectifs de cours sur l’action de l’ancien pensionnaire de l’indice principal.

C’est le cas de Degroof Petercam qui vise désormais 24,5 euros par action, convaincu par les résultats présentés, le roadshow organisé par la direction en marge des résultats et le solide carnet de commandes, qui offre beaucoup plus de visibilité à court terme.

Dans la foulée des résultats de l’entreprise, l’action s'est envolée de 18% la semaine passée, renouant avec les 25 euros par titre, une première depuis la pandémie.

Vers des résultats records pour Solvay

Visiblement impatient, Solvay a lui aussi retenu l’attention. Attendu au rapport ce jeudi 28 juillet, le fleuron de l’industrie belge a déjà annoncé lundi dernier qu’il publiera des résultats non seulement records au titre du premier semestre mais aussi bien supérieurs aux attentes.

En parallèle, les prévisions annuelles seront logiquement relevées, et ce pour la deuxième fois déjà cette année par le groupe qui prépare la scission de ses activités en deux pôles.

Après un premier trimestre déjà solide, le fleuron de l’industrie belge devrait avoir signé sur la période avril-juin une hausse de 40% de son bénéfice opérationnel, attendu entre 855 et 865 millions d'euros sur la base des chiffres préliminaires non-audités. Ce serait selon le courtier Kepler Cheuvreux, 26% au-dessus des attentes.

Le chimiste belge a souligné que ses performances durant le second trimestre ont été soutenues à la fois par les volumes et les prix, "de quoi surmonter l'inflation des coûts variables". Le management ajoute que ses trois segments d'activités (Matériaux, Solutions et Chemicals) ont contribué positivement aux résultats.

Ce faisant, Solvay rejoint d'autres homologues, on pense au géant allemand BASF, qui présentera un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes.

AB InBev, Argenx, Proximus... dans les starting blocks

On notera que la publication des résultats va s’accélérer en fin de semaine, avec une dizaine de membres du Bel20 qui sont attendus au rapport, dont les poids lourds de l’indice que sont AB InBev et Argenx, mais aussi Aedifica, Cofinimmo et Proximus.

Au sein du BelMid, Melexis, Telenet et Befimmo publieront également leurs résultats cette semaine.