Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 9h à 17h30

Accès client

Voici les nouvelles obligations attendues

Oblis vous dévoile quelques-unes des opérations dans le pipeline du marché primaire obligataire. Certaines de celles-ci pourraient être bouclées assez rapidement. À noter que les obligations récemment émises sont reprises dans notre sélection.

ALSTRIA OFFICE REIT - La société d'investissement immobilier (REIT) souhaite lever 350 millions d’euros à maturité 2024, soit une durée de deux ans. Aucun autre détail n’est disponible pour l’instant. Basée en Allemagne, Alstria Office REIT se concentre sur l’acquisition, la possession et la gestion d’immobilier de bureaux "de première classe" à Hambourg, Düsseldorf, Francfort, Stuttgart et Berlin.

HOUSE OF HR - La multinationale d’origine belge, active dans les services RH, est attendue sur le marché primaire. L’opération est réalisée par un consortium de banques emmené par JP Morgan et Barclays. Si les détails financiers ne sont pas connus (coupon, maturité, prix d’émission…), on sait toutefois que cette levée de fonds s’inscrit dans le cadre de l’entrée au capital de l’entreprise du gestionnaire d’actifs Bain Capital. Celui-ci a annoncé en mai 2022 prendre une participation majoritaire dans House of HR. Créée en 1995 avec un bureau Accent à Roulers, en Belgique, House of HR s'est développée et s'est épanouie pour devenir un groupe européen avec plus de 4.300 employés internes et 2,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires l’année dernière. Elle détient des bureaux un peu partout en Europe. Chaque mois, elle place plus de 57.000 personnes dans des petites, moyennes et grandes entreprises.

ANGLIAN WATER - Anglian Water, une compagnie des eaux qui opère dans l'est de l'Angleterre cherche à lever des fonds à travers l’émission d’un emprunt libellé en livre sterling et d’une durée de neuf ans. Le cash collecté, via la structure dédiée de l’entreprise, sera consacré aux objectifs généraux de la société. L’opération intervient après un été difficile pour les compagnies distributrices d’eau au Royaume-Uni, lesquelles ont été vivement critiquées pour un réseau défaillant et le déversement d’eaux usées dans les rivières et les mers du pays.

WESTERN POWER DISTRIBUTION - La société de distribution d’électricité au Royaume-Uni vise une double levée de dette en euro. La première souche obligataire aura une durée de six ans, la seconde viendra à échéance en 2032. Le montant maximum sur chacune des lignes est de 500 millions d’euros. Western Power Distribution sert 8 millions de clients sur un territoire de 55.500 kilomètres carrés. Elle emploie environ 6.500 personnes.

UBISOFT - L’entreprise d’édition et de distribution de jeux vidéo reste à l’agenda du marché primaire, selon Bloomberg, avec l’émission d’un emprunt d’une durée de quatre ans et d’une taille de 500 millions d’euros "maximum". Les fonds serviront sans doute à refinancer une dette existante de 500 millions d’euros arrivant à échéance en janvier 2023. Ubisoft avait lancé fin juin une offre de rachat sur cette souche obligataire… pour ensuite la suspendre, "en raison des conditions de marché".

Rendez-vous sur Oblis ces prochains jours, pour plus d’informations sur ces nouvelles obligations.