Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 9h à 17h30

Accès client

L'action VGP s’écroule, tension sur les rendements obligataires

Les valeurs de l’immobilier logistique, qui s'étaient envolées en pleine pandémie grâce aux besoins croissants du secteur de l’e-commerce, se voient violemment rattrapées par les risques qui pèsent sur la demande. VGP, membre du Bel20, compte parmi les principales victimes.

"Trop d’espace de stockage"

Essentiellement présent en Allemagne et en Europe de l’Est, le groupe a ainsi vu sa valorisation boursière fondre de 65% en l’espace de quelques mois. Vivien Maquet, analyste en charge du dossier chez Degroof Petercam, y voit notamment "un signe que le marché se pose des questions quant à la valorisation des actifs".

Le début de la chute remonte au printemps, lorsque Brian Olsavsky, directeur financier d'Amazon, annonce que le roi de l’e-commerce dispose tout simplement de "trop d’espace de stockage", jetant un froid sur tout le secteur de l’immobilier logistique.

Pour rappel, VGP construit et développe des biens immobiliers pour son propre compte, qu’il loue ensuite à ses clients par le biais de baux commerciaux.

Ces dernières années, le groupe avait pu s’appuyer sur l’essor du commerce en ligne, qui nécessite de grands espaces d’entrepôts. Outre Amazon, le développeur compte également parmi sa clientèle, les sociétés de livraison de colis DHL et TNT, de même qu’Audi ou IKEA. 

Certes, l’e-commerce ne représente jamais que 25% des biens développés par VGP, ou 20% des projets en développement.

La faute aussi à la remontée des taux, qui fait en sorte que la charge d’intérêt monte en flèche pour les entreprises finançant leurs projets de construction par de la dette.

D’autant que celles-ci seront appelées à solliciter les marchés pour refinancer leurs emprunts à des taux en forte hausse.

A ce titre, on notera que les rendements des obligations VGP en circulation sur le marché secondaire atteignent désormais entre 6 et 8% en fonction des maturités.

Il y a quelques jours, l'agence de notation Fitch Ratings a confirmé la note "BBB-" de la dette senior de VGP, à un cran de la catégorie spéculative. Une perspective "stable" est assortie à la note.