Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 9h à 17h30

Accès client

Voici les nouvelles obligations attendues

Oblis vous dévoile quelques-unes des opérations dans le pipeline du marché primaire obligataire. Certaines de celles-ci pourraient être bouclées assez rapidement. À noter que les obligations récemment émises sont reprises dans notre sélection.

TENNECO - Les banques ont démarré le placement d’un emprunt obligataire d’un milliard de dollars et d’une durée de six ans émis par Tenneco, un fabricant et fournisseur mondial de composants pour véhicules automobiles. L’opération s’inscrit dans le cadre du rachat de Tenneco par le géant du private equity Apollo Management. Les autres conditions d’émission ne sont pas connues au stade actuel

NIELSEN - La société de mesures d’audience, de données et d’analyse à destination du secteur des médias a annoncé vouloir emprunter 1,96 milliard de dollars par le biais d’un emprunt d’une durée de sept ans (échéance 2029). L’opération fait partie d’un package plus large destiné à refinancer un crédit pont. Celui-ci a été souscrit dans le cadre du rachat de Nielsen par des sociétés liées aux fonds d’investissement Elliott et Brookfield Asset Management.

AS LHV GROUP - La société de services bancaires et financiers basée en Estonie a mandaté des institutions bancaires, pour une levée de fonds de l’ordre de 100 millions d’euros. L’opération est un peu particulière puisqu’il s’agit ici d’augmenter la taille d’un emprunt existant, soit celui arrivant à échéance en septembre 2025. Moody’s note AS LHV Group "Baa3", dans la catégorie "Investment grade".

GRECE - Athènes devrait être un émetteur actif sur le marché de la dette ces prochains mois. Selon l’agence Reuters, la Grèce envisage en effet de lever jusqu’à 8 milliards d’euros sur les marchés obligataires en 2023, tant par l’émission d’emprunts à court terme qu’à long terme. La Grèce prévoit également d'émettre sa première obligation verte en 2023, une émission qui était initialement prévue pour cette année, précise Reuters.

SIMON PROPERTY GROUP - Le groupe américain spécialisé dans la détention, le développement et la gestion de biens immobiliers commerciaux aux États-Unis reste à l’agenda du marché primaire, à en croire Bloomberg. L’agence laisse entrevoir l’émission de deux emprunts, l’un à 8 ans, l’autre à 12 ans. La taille totale de l’opération est attendue entre un milliard et deux milliards d’euros.

Rendez-vous sur Oblis ces prochains jours, pour plus d’informations sur ces nouvelles obligations.