Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 9h à 17h30

Accès client

Booking: un coupon de 4% pour la nouvelle obligation en euro

Émetteur disposant d’un rating de qualité plutôt solide chez Standard & Poor’s, Booking Holding, le leader mondial de la réservation en ligne, vient d’émettre une obligation qu'il s'engage à rembourser dans quatre ans et qui est assortie d'un coupon fixe de 4%.

Référencée dans notre sélection, l’obligation en question se traite actuellement au-dessus du pair et nécessite une mise de fonds de 100.000 euros en nominal.

Comme évoqué en introduction, la qualité de la signature du voyagiste est plutôt solide, en atteste le rating "A-" en catégorie "investment grade" chez Standard & Poor’s.

Du mieux après la pandémie

Comme d’autres pairs du secteur, on pense notamment à son dauphin américain qu’est Expedia, la société du Connecticut a traversé des temps difficiles ces dernières années, pour les raisons évidentes de pandémie.

Après avoir vu ses revenus chuter de 61% en 2020, le géant mondial du voyage a renoué avec la croissance en 2021. En atteste un chiffre d’affaires de 11 milliards de dollars et un bénéfice net de 1,2 milliard, contre 52 millions un an plus tôt.

Cette année, la société de voyages en ligne devrait recouvrer ses niveaux d’avant crise sanitaire de 2019, lorsque ses revenus pointaient encore à plus de 15 milliards de dollars.

Il y a quelques jours, le groupe a publié dans ce sens des résultats et des revenus supérieurs aux attentes au troisième trimestre. En hausse de 29%, le chiffre d’affaires a atteint 6,1 milliards de dollars au troisième trimestre, contre 5,9 milliards de dollars attendus.

Les réservations générées sur les différentes plateformes du groupe ont par ailleurs bondi de 36% à 32,1 milliards de dollars, ici aussi supérieur aux 30,6% annoncés.

Booking note avoir signé au passage le meilleur bénéfice opérationnel de son histoire (EBITDA).

"Nous avons constaté une amélioration des tendances des nuitées au cours du trimestre et la croissance de du taux moyen journalier de l'hébergement est restée forte", s’est réjoui Glenn Fogel, directeur général de Booking Holdings.

Malgré les incertitudes économiques entourant un ralentissement mondial, le dirigeant se dit encouragé par la légère amélioration de la croissance des nuitées observée en octobre, après un mois de juillet poussif, et par le niveau des réservations observés pour le début de 2023.

Dans la foulée de la publication des résultats, Bank of America a confirmé sa recommandation d’achat sur l’action Booking, soulignant que l’accélération de la demande en octobre ajoutait un peu de confiance pour l’année prochaine ».

Priceline, Agoda, Kayak, Rentalcars, OpenTable…

Outre la marque éponyme, Booking détient et exploite plusieurs prestataires de tarifs de voyage et de moteurs de recherche.

On pense à Priceline.com (voyages à prix réduit), Agoda.com (voyages en Asie), Kayak.com (comparateur de prix), Rentalcars.com (location de voitures) ou encore OpenTable (réservation de restaurants en ligne).

Au total, le groupe exploite des sites Web dans plus de 40 langues et plus de 230 pays. Il compte plus de 28 millions de références d’hôtels, d’appartements ou autres endroits uniques où séjourner.