Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 9h à 17h30

Accès client

6 nouvelles obligations pour GE Healthcare, un coupon de 5,857% à huit ans

GE Healthcare Holding, la division de santé du conglomérat industriel américain qui vole désormais de ses propres ailes, vient de lever 8,25 milliards de dollars sur le marché obligataire. But de cette levée de fonds, financer la scission.

En début d’année, l’icône d’économie américaine avait annoncé son intention de se scinder en trois sociétés indépendantes focalisées sur les secteurs de croissance que sont l'aviation, l’énergie et les soins de santé (GE HealthCare). 

Actif entre autres dans l’imagerie médicale, la branche santé a ventilé son émission en six tranches.

Pour ne citer qu’elle, l’obligation remboursable en 2030 permet de tabler sur un rendement annuel de 5,50% sur base des premiers prix en vigueur.

Emetteur Coupon Maturité Coupure Montant (en dollars)
GE Healthcare 5,55% 15/11/2024 100.000 1 milliard
GE Healthcare 5,60% 15/11/2025 100.000 1,5 milliard
GE Healthcare 5,65% 15/11/2027 100.000 1,75 milliard
GE Healthcare 5,85% 15/03/2030 100.000 1,25 milliard
GE Healthcare 5,90% 22/11/2032 100.000 1,75 milliard
GE Healthcare 6,37 22/11/2052 100.000 1 milliard

"Investment Grade"

Libellées par coupures de 100.000 dollars, les obligations fraîchement émises sont notées "Baa2" chez Moody’s. Se disant bien positionnée pour se lancer en tant que société autonome, en leader du secteur, GE HealthCare entend conserver cette notation de crédit élevée de type "investment grade", a-t-elle fait part dernièrement.

"Une fois scindée, GE HealthCare disposera d'une plus grande concentration et d'une plus grande flexibilité pour servir ses clients et investir dans sa croissance", a déclaré le directeur général de General Electric, Lawrence Culp, Jr.

GE HealthCare, qui emploie quelque 51.000 personnes, est focalisé sur les systèmes de diagnostic et d'imagerie médicale, lesquels permettent aux cliniciens "de prendre des décisions plus éclairées, rapides et efficaces".

Le groupe note que ses produits sont utilisés dans plus de deux milliards de procédures pour soigner plus d'un milliard de patients par an, avec plus de quatre millions de ses dispositifs médicaux installés de part le monde.

Au sortir des neuf premiers mois de l’année, la division a vu ses revenus atteindre 13,5 milliards de dollars, en hausse de 3% sur un an.