Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 9h à 17h30

Accès client

Pendant que Netflix flambe en bourse, l’obligation 2026 offre du 4,70% en dollar

En ayant séduit un nombre record (depuis la pandémie) de nouveaux abonnés sur un trimestre, Netflix a confirmé sa meilleure tenue tant opérationnelle que boursière. L’occasion de se pencher sur l’une des obligations émises par le pionnier du streaming en ligne.

Sur le seul dernier trimestre de l’année écoulée, Netflix a séduit 13 millions de nouveaux abonnés. C’est nettement plus que les huit millions qui étaient anticipés par le marché, et aussi pratiquement autant qu’au sortir des neuf premiers mois de 2023. De quoi porter à un peu plus de 260 millions sa base de fidèles. 

En toile de fond, l’ultime saison de la série "The Crown" qui a permis à Netflix de fidéliser ses abonnés, conjuguée à sa réorientation stratégique passant par une politique de partages des comptes plus restrictive, et une nouvelle formule d’abonnement moins chere mais avec publicité, qui a généré 40% des nouveaux abonnements.

Notons aussi le succès de foule des séries "Sex Education" et "Berlin" (sorte de spin off de "La casa de papel"), de même que l’émission de télé-réalité "Squid Game: The Challenge", inspirée de la série coréenne éponyme, laquelle va d’ailleurs revenir sur Netflix cette année avec une nouvelle saison.

En dépit des grèves qui ont secoué Hollywood et qui ont reporté le lancement de certains titres, Netflix dit pouvoir compter sur une programmation “importante et audacieuse” pour 2024", tandis que la plateforme a annoncé une diversification de son offre en marge de l’accord décennale avec la ligue professionnelle américaine de catch (WWE).

Moyennant cinq milliards de dollars, le concurrent de Disney+ aura l'exclusivité à compter de 2025 sur l’émission phare de la compétition, "Raw", laquelle comptait l'année dernière parmi les meilleures audiences du câble américain.

On notera que le dernier trimestre s’est soldé par un bénéfice net de 938 millions de dollars pour Netflix, contre 55 millions un an plus tôt, avec une marge opérationnelle qui atteint 20,6% sur l’ensemble de l'exercice.

Un rendement annuel de 4,70% en dollar

Tandis que l'action du groupe californien a bondi de quelque 10% dans la foulée des résultats mercredi soir à New York, on rappellera que Netflix est présent sur le secondaire sur diverses échéances et devises.

Citons parmi l'offre référencée dans la sélection d'obligations de Goldwasser Exchange, celle en dollar (coupure de 2.000) remboursable en 2026 et qui permet en regard d’un cours de 99,10% du nominal, de tabler sur un rendement annuel à l'échéance de 4,70%.

A noter que Netflix peut s'appuyer sur un rating de qualité "Investment Grade" chez Standard & Poor’s, à savoir "BBB+".