Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Le rendement de l’obligation

L’un des intérêts d’un placement en obligation est de toucher périodiquement une somme correspondant aux intérêts versés par l’entité (société, banque, Etat,…) à laquelle vous avez prêté de l’argent. Ce que l’on appelle le coupon.

Attention toutefois, car il ne faut pas confondre le coupon et le rendement de l’obligation.  Si le coupon est fixé une fois pour toute lors de l'émission (y compris dans le cas des coupons variables puisque l'on connaît à l'avance les critères de variation), le rendement va évoluer en fonction du cours de l'obligation.

Ce n’est pas parce qu’une obligation affiche un coupon de 5%, qu’elle va rapporter cela. Ce pourra être plus ou moins, tout dépendra du prix payé. Seule hypothèse où coupon et rendement sont équivalents: lorsque le prix de l’obligation est de 100%, soit le pair. Dans les autres cas, ils sont différents.

En réalité, le prix de l’obligation est rarement de 100%, que ce soit sur le marché secondaire et même sur le primaire où les émetteurs offrent une petite prime aux souscripteurs institutionnels.

Schématiquement, le rendement se mesure par le rapport entre le coupon et le cours de l'obligation. Ainsi, lorsque l'obligation coûte plus de 100%, le rendement sera inférieur au coupon, et inversement si l’obligation cote sous le pair.

Le rendement peut être brut ou net. Lorsqu'il est brut, il ne tient pas compte de la fiscalité. Le rendement net est celui après impôts.

La notion de rendement permet de comparer des obligations qui n’ont pas les mêmes modalités (nominal, coupon, maturité, notation…) entre elles, que ce soit pour un même émetteur ou pour des émetteurs différents.

 

Exemple chiffré :

Pour une obligation à 10 ans, de nominal 1 000 euros, offrant un coupon de 5%, vous percevrez chaque année (dans le cas d’un versement annuel, mais il peut aussi être semestriel ou trimestriel) 50 euros pendant 10 ans.

Si vous achetez cette même obligation, non pas à 100% du prix, mais à 95%, soit 950 euros. Bien sûr, vous recevez toujours le même coupon, soit 50 euros, mais la base d’investissement n’est pas de 100%. Le rendement va alors être d’environ 5,26% (50 euros/950 euros). A l’inverse, si votre achat vous a coûté 105%, soit 1 050 euros, le rendement n’est plus que de 4,76%.

Ce calcul est bien sûr simplifié et n’intègre pas la notion d’érosion monétaire dans le temps, plus connue sous le vocable d’inflation. Un euro de demain vaudra en effet moins qu’un euro d’aujourd’hui, du fait de la hausse des prix.