Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Sensibilité des obligations aux variations de taux d’intérêt et duration

La sensibilité est la variation d’un indicateur ou de la valeur d’un actif lorsqu’une autre donnée varie dans le même temps de 1%. Dans le cas des obligations, il s’agit de la fluctuation de leur cours en cas de modification de 1% des taux d’intérêts (à la hausse ou à la baisse).

Schématiquement, la sensibilité d’une obligation est, en pourcentage, le potentiel de hausse ou de baisse de son cours pour une variation de 1% des taux d’intérêts, à la baisse ou à la hausse. Une obligation ayant une sensibilité de 4 verra ainsi sa valeur augmenter de 4% en cas de baisse des taux d’intérêts et diminuer de 4% en cas de hausse.

Comment détermine-t-on la sensibilité d’une obligation ?

Le coefficient selon lequel le cours d’une obligation varie, est obtenu en calculant la duration de l’obligation. Celle-ci se définit comme étant la durée de vie moyenne d’une obligation, pondérée de l’ensemble des cash flow : flux de remboursement et intérêts actualisés.

Quels sont les éléments qui affectent la sensibilité ?

La sensibilité n’est bien sûr pas la même pour toutes les obligations. Elle varie en fonction d’un certain nombre de critères, et notamment de la durée de vie de l’obligation et du niveau du coupon.

Ainsi, plus la durée de vie de l’obligation est longue, plus sa sensibilité est élevée, et inversement. En effet, le risque de variation significatif de taux est plus important sur une longue période que sur une plus courte.

En ce qui concerne le coupon, plus il est élevé, moins la sensibilité est forte, plus il est faible, plus la sensibilité est forte. De fait, plus vite l’argent investi est remboursé, moins l’évolution des taux a un impact sur cette composante de l’obligation, étant donné que celle-ci peut être réinvestie aux taux appliqués à la date du paiement.

Exemple chiffré :

Prenons pour exemple une obligation à échéance 10 ans offrant un coupon de 4% et ayant une sensibilité de 6. En cas de hausse des taux d’intérêts de 200 points de base (2%) à l’échéance (par rapport aux taux en vigueur lors de l’achat de l’obligation), la moins-value sur le cours de l’obligation sera de 12% (6*2%). La performance totale de l’obligation sera alors de -8%, une fois pris en compte le coupon de 4%.