Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Van maandag tot vrijdag vanaf 08u30 tot 18u

Toegang klant

Vers un précompte mobilier réduit pour les dividendes de Cofinimmo?

Les dividendes versés par Cofinimmo seront-ils bientôt imposés à 15% au lieu de 30% actuellement ? La question mérite d’être posée alors que la part de l’immobilier de soins de santé approche du seuil fatidique de 60% de l’ensemble du patrimoine de la Société Immobilière Réglementée (SIR).

Le seuil d’"au moins 60% dans l’immobilier de santé" est en effet la condition définie par le législateur belge pour obtenir un précompte réduit à 15% sur les dividendes versés par une SIR. Cofinimmo n’est plus très loin puisque les actifs de santé représentaient 2,6 milliards d’euros au 30 juin 2020 ou encore 57% du portefeuille du groupe, qui atteint désormais 4,5 milliards d’euros.

Les actionnaires de Cofinimmo pourraient donc rejoindre à terme les porteurs de titre Aedifica et Care Property Invest, deux autres SIR cotées à la bourse de Bruxelles, qui ne paient que 15% sur les dividendes.

Au niveau du dividende justement, Cofinimmo confirme dans son récent rapport financier semestriel 2020 sa prévision d’un dividende brut pour l’exercice 2020, payable en 2021, de 5,80 euros par action, en hausse par rapport au montant de 5,60 euros versé en 2019. Sur base d'un cours actuel de 126,40 euros, l'investisseur pourrait tabler sur un rendement brut sur dividende de 4,6%.

Quant à l’action elle-même, les analystes la voient atteindre 133 euros dans 12 mois, cela représente une plus-value de 5% sur base du dernier cours de clôture de 126,40 euros (le 15/09/2020).

Fondée en 1983, Cofinimmo est aujourd’hui la première société immobilière belge cotée spécialisée en immobilier de location et est membre de l’indice BEL 20.  Cofinimmo détient et gère un patrimoine de plus de 2 millions m² répartis en Belgique, en France, aux Pays-Bas, en Allemagne et en Espagne. Ses principaux secteurs d’activité sont l’immobilier de santé (57%), les bureaux (30%) et l’immobilier de réseaux de distribution (12%). Par "immobilier de réseaux de distribution", il faut entendre des cafés et restaurants en Belgique et aux Pays-Bas loués à AB InBev, ainsi que des agences d’assurances en France louées à MAAF, une filiale du groupe d’assurance français Covéa.

Le solde de 1% est constitué de plusieurs bâtiments spécifiques tels que des palais de justice, casernes de pompiers ou prisons loués aux autorités publiques pour de très longues périodes. En effet, Cofinimmo tient à jouer également un rôle dans la rénovation et l’amélioration du patrimoine public et non marchand en Belgique.

La société indique sur son site internet "appliquer une politique d’investissement prudente et présenter un profil de risque modéré pour les investisseurs institutionnels et les particuliers". À noter que la dette obligataire de Cofinimmo est notée "BBB" par Standard & Poor’s, dans la catégorie "Investment grade".

"Cofinimmo cherche à offrir un rendement en dividende élevé et une protection du capital sur le long terme", précise la société immobilière.