Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Focus sur les obligations "Investment Grade"

Dans le cadre d’une bonne gestion d’un portefeuille obligataire, il est sain de diversifier ses positions, ce qui permet en principe de réduire le risque global, tout en maintenant un certain niveau de rendement. Cette diversification peut passer, éventuellement, par des obligations appartenant à la catégorie « Investment Grade » ou « IG ».

Fiabilité de l’émetteur

Cette catégorie repose sur les notes de crédit attribuées aux émetteurs par les trois grandes agences de notation que sont Moody’s, Fitch et Standard & Poor’s. Celles-ci évaluent en fonction d’une série de critères, la capacité des sociétés à honorer leurs dettes, c’est-à-dire à payer les intérêts et à rembourser le capital à l’échéance des emprunts. Au plus la note est élevée, au plus l’émetteur peut être considéré comme fiable dans sa faculté à honorer ses engagements à l’égard de ses créanciers, et vice-versa.

La catégorie « Investment Grade » est composée de dix crans. La meilleure note est libellée « Aaa » chez Moody’s et « AAA » chez Standard & Poor’s et chez Fitch, et la moins bonne « Baa3 » chez Moody’s et « BBB- » chez S&P et Fitch.

En d’autres termes, plus la signature sera proche du triple A, meilleure sera la qualité de crédit de l’émetteur.

Investment Grade versus High Yield

Le compartiment « Investment Grade » se définit aussi par opposition à la catégorie « High Yield » qui regroupe l’ensemble des compagnies dont la dette bénéficie d’un rating inférieur ou égal à « BB+ » (S&P et Fitch) et « Ba1 » (Moody’s). On parle ici de dette spéculative, ce qui illustre le caractère plus risqué de cette classe d’actifs.

En conséquence, les investisseurs soucieux de protéger leur capital et désireux d’être assuré d’un paiement régulier des coupons ont tout intérêt à se positionner sur la dette la mieux notée, bénéficiant d’un rating « Investment Grade », et de délaisser les emprunts « High Yield » ou spéculatifs.

Précisons qu’un rating n’est pas fixé une fois pour toutes et qu’il peut évoluer dans le temps, de manière positive ou négative, en fonction de facteurs propres ou non à l’émetteur. La récente actualité du groupe Steinhoff est emblématique à cet égard.

AB InBev, Kellog, Petroleos Mexicanos...

La sélection d’Oblis reprend quelques exemples d’obligations « Investment Grade » chez S&P, en voici quelques exemples.

=> AB InBev Finance, structure du groupe brassicole éponyme, a émis une obligation libellée en dollar, d’une maturité égale au 17 janvier 2043, au coupon et notée « A-». Elle est disponible par coupure de 1.000 à 98,87% du nominal, correspondant à un rendement de 4,07%.

=> Le célèbre producteur de petit-déjeuner à base de céréales Kellog Co est présent sur le marché de la dette avec une obligation dont la maturité est fixée au 1er avril 2026 et au coupon de 3,25%. Elle se négocie actuellement à 99,98% du nominal, correspondant à un rendement de 3,25% par coupures de 2.000 dollars.

=> A un prix de 95,61%, l'obligation Petroleos Mexicanos (21/04/2027 - 2,75%) offre un rendement de 3,3% sur sa ligne obligataire libellée en euro notée "BBB+" chez Standard & Poor's. Pemex est une entreprise pétrolière détenue par l’État mexicain.

Comme à son habitude, la Société de Bourse Goldwasser Exchange se tient à vos côtés pour vous guider au mieux dans vos investissements. N’hésitez pas à prendre contact avec votre délégué commercial.