Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Les investisseurs repassent à l’achat sur l’emprunt Tesla 5,30%

Alors que l’action Tesla s'est adjugée plus de 10% mercredi à Wall Street, en marge de l’assemblée générale du groupe, les obligations émises par la société californienne sont également en hausse sur le secondaire.

De fait, l'obligation 5,30% remboursable en 2025 par Tesla se traite désormais autour des 91% du nominal, en hausse de cinq points, avec un rendement annuel jusqu’à l’échéance ramené sous les 7%.

Libellée par coupures de 2.000 dollars, cette obligation de type senior non-sécurisé est notée « B- » en catégorie spéculative chez Standard & Poor’s.

L'action s'est elle adjugée plus de 10% en clôture mercredi soir, ramenant sa perte à 8% depuis cette année, et à 25% depuis son plus haut historique enregistré en septembre dernier.

 

Objectif de production sur le point d'être atteints ?

Les investisseurs ont visiblement été rassurés par Elon Musk, patron du constructeur de voiture de luxe électrique, qui s’est montré confiant dans la capacité de son groupe à atteindre ses objectifs de production pour sa berline Model 3, fer de lance de la marque.

A savoir, être capable d’atteindre, d’ici à la fin du mois, une vitesse de croisière de 5.000 unités produites chaque semaine, la cadence s’élevant déjà à 3.500 voitures, s’est félicité l’entrepreneur sud-africain mercredi soir.

On notera qu’à l’occasion de cette assemblée générale, les actionnaires ont reconduit trois administrateurs qui étaient vivement critiqués par CtW Investment Group, un fonds actionnaire de la marque, pour leur manque d'indépendance et d'expertise.

Etaient visés l'investisseur Antonio Gracias, un proche d'Elon Musk, James Murdoch, patron du groupe de médias et de divertissement Twenty-First Century Fox ainsi que Kimbal Musk, propriétaire de restaurants bio et petit frère du PDG, souligne le site investir.fr

Les actionnaires de l’entreprise de la Silicon Valley ont par ailleurs rejeté une proposition visant à mettre un terme à la double casquette de président et directeur général qu’occupe Elon Musk.

Il faut dire que le mode de gouvernance du patron de Tesla a été mise en cause à plus d'une fois ces derniers mois, le constructeur étant confronté à des problèmes récurrents de production.

Elon Musk avait même suscité l'agacement de Wall Street, en refusant de répondre à des questions d'analystes portant sur les besoins en trésorerie du groupe.

Source

Les Echos, Tesla prend plus de 10% après son assemblée générale