Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

La nouvelle obligation Casino 5,25% 2027 disponible proche du pair

Comme Oblis l'indiquait en début de semaine, le groupe Casino, actif dans la grande distribution, figurait au planning du marché primaire. L'opération est désormais bouclée et l'obligation est déjà disponible à l’achat sur le marché secondaire.

Il faut ainsi compter sur un prix de 100,02% du nominal pour se positionner sur cette souche d’une maturité égale au 15 avril 2027 et d’un coupon de 5,25%. Au cours actuel, l’investisseur peut compter sur un rendement de 5,246%, très proche du coupon donc.

Libellée par coupures de 100.000 euros et d’une taille de 525 millions, l’emprunt ne bénéficie d’aucun rating chez Standard & Poor’s, Moody’s ou Fitch Ratings, ce qui peut expliquer le niveau plus rémunérateur (et donc plus risqué) de cette obligation.

Malgré tout, les investisseurs ont répondu présents puisque le groupe Casino a pu emprunter 100 millions d’euros de plus que la somme initialement visée (425 millions).

Dividendes

Fait remarquable : les créanciers bénéficient d’une certaine protection par rapport aux actionnaires. En effet, la nouvelle souche obligataire inclut les mêmes restrictions de dividendes que celles incluses dans les financements levés depuis novembre 2019, souligne le groupe Casino. Cette clause lie l’autorisation de distribution d'un dividende au respect d’un certain niveau pour le ratio dette brute sur Ebitda (excédent brut d’exploitation).

Avec cet emprunt et la souscription en parallèle d’un prêt d’un milliard d’euros d’une durée de quatre ans, le groupe de distribution boucle son opération de refinancement lancée le 22 mars et étend la maturité moyenne de sa dette de six mois pour la porter à 3,7 années.

Leader mondial de la distribution alimentaire

Acteur historique de la distribution en France depuis 1898, le groupe Casino est aussi l’un des leaders mondiaux du commerce alimentaire avec plus de 11.172 magasins dans le monde implantés en France et en Amérique latine. Le groupe est la première enseigne de proximité en France, le premier distributeur au Brésil et en Colombie, le deuxième acteur du e-commerce en France et en Colombie.

La société décline ses activités sur trois formats porteurs : les enseignes qualitatives (Monoprix ou Casino Supermarchés en France, Carulla en Colombie ou Pão de Açúcar au Brésil); les enseignes de proximité adaptées aux hypercentres urbains et aux petites communes rurales (Franprix, Vival, Spar ou Le Petit Casino en France ou encore Minuto Pão au Brésil); les enseignes discount enfin, comme les magasins de “cash and carry” Assaí au Brésil.

Le groupe se construit principalement à travers la franchise : 60% des points de vente en France sont gérés de cette manière, un chiffre qui atteint 80% pour les enseignes de proximité.

En parallèle, Casino a mis au point des stratégies digitales comme l’illustre le pure-player Cdiscount, numéro deux du e-commerce en France.

Sur base des derniers résultats annuels disponibles, on apprend que l’entreprise a réalisé l’année dernière un chiffre d’affaires de 31,9 milliards d’euros. Si Casino a dû composer avec la hausse des coûts liés à la crise Covid au premier semestre, le groupe a aussi réussi à améliorer sa rentabilité et à réduire sa dette.

Côté à la bourse de Paris, sa capitalisation boursière dépasse de peu les 3 milliards d’euros.