Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

La nouvelle obligation Douglas 6% 2026 disponible sur le marché secondaire

Carton plein pour la chaîne de parfumerie sélective allemande, Douglas. Le groupe vient en effet de boucler son plan de refinancement de 2,5 milliards d’euros, lui fournissant "une solide position financière pour les cinq prochaines années", ce qui devrait lui permettre de mettre en œuvre sa stratégie axée sur le digital.

Le financement comprend notamment l’émission d’un emprunt d’une taille de 1,305 milliard d’euros à échéance 8 avril 2026 et d’un coupon de 6%. Celui-ci correspond également au rendement puisque l’obligation libellée par coupures de 100.000 euros peut en effet être achetée à 100% du nominal sur le marché secondaire. Du haut rendement donc, mais il faut avoir à l’œil la prime de risque exigée par les investisseurs pour prêter leur argent au parfumeur dont la situation reste délicate.

Fait remarquable : les actionnaires de Douglas, soit l’investisseur financier CVC et la famille Kreke, ont souligné leur engagement et leur soutien continu à la société en fournissant un financement supplémentaire de 220 millions d’euros en fonds propres.

# FORWARDBEAUTY.DigitalFirst.

"Le nouveau plan de financement donne à Douglas plus de latitude pour mener ses activités opérationnelles et pour des initiatives stratégiques", a déclaré la PDG Tina Müller en marge de l’opération. Celle-ci passe par la décision de concentrer la stratégie de croissance de l’entreprise sur le commerce de beauté numérique.

Sur la base de la philosophie de "DIGITAL FIRST" (priorité au digital), Douglas a en effet commencé à l'automne 2020 à intégrer ses boutiques en ligne, sa place de marché et ses magasins de détail au sein d’une plate-forme de beauté numérique, en réseau et basée sur le big data. L’objectif de cette transformation est de concentrer la stratégie de croissance de l’entreprise sur le commerce de beauté numérique.

Offrant plus de 130.000 produits de beauté et exploitant plus de 2.400 magasins dans 26 pays, Douglas se targue d’être la première plateforme de beauté haut de gamme en Europe. Au cours de l'exercice 2019/2020 (arrêté à fin septembre), le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 3,2 milliards d'euros.

Croissance "record" du e-commerce

Douglas indique avoir démarré son exercice 2020/21 en enregistrant une croissance "record" de ses activités de commerce électronique, avec des  ventes en ligne en hausse de 74% à 433 millions d'euros.

Malgré les mesures de confinement à travers l'Europe, Douglas a réalisé un chiffre d'affaires de 1,2 milliard d'euros à l'issue du premier trimestre de son exercice 2020/2021, soit une baisse de 7,1% (à données comparables) par rapport à la période correspondante de l'année précédente.